You are viewing the website in French. Switch to English.
Où veux-tu aller?
Invités et chambres
...
FR | Cambia lingua Favoris établissements près de chez vous
Régions Sites touristique Points d'intérêt Offres Derniere minute
B&B Day Italie
le premier week-end de mars
La semaine du Troc
la troisième semaine de novembre
B&B Card
obtenir un rabais d'au moins 5%
Spéciaux Points d'intérêt B&B Europe
FAQ et contacts Mentions légales, Cookie Policy, Privacy
Italiano English Français Deutsch Español

Rapport B&B Italie 2007 - Les hôtes des B&B

Rapport B&B Italie 2007 - Les hôtes des B&B

La dernière partie du sondage proposé par le site www.bed-and-breakfast.it nous fournit le profil de l’hôte. Une donnée qui ressort sur les autres est celle de l’âge moyen du client. Plus que le 75% des hôtes est compris dans la tranche entre 25 et 40 ans. Ce résultat correspond parfaitement avec ceux qui trouvent en internet un instrument naturel et habituel et qui, surtout, leur permet de choisir selon leurs désirs. Mais ce n’est pas suffisant. Cette tranche d’âge qui exprime motifs de voyage qui trouvent dans les B&B un point important de repère, pas seulement de nature économique. C’est la philosophie du B&B qui rend désirable cette solution de voyage et de séjour. On vit de façon différente les villes d’art, les grandez zones métropolitaines et, avec elles, tous les lieux d’intérêt naturel, comme la mer, la montagne, car on donne au séjour temporain une dimension plus familiale. Qui choisit pour la première fois un B&B, ensuite y retourne et la propension à les considérer comme une solution naturelle pour le prochain voyage est haute. Le pourcentage suivant baisse de façon inversement proportionnel dans la seconde tranche d’âge proposée aux interviewés: le 24% des hôtes est compris entre 41 et 55 ans, moins que l’1% des hôtes a plus que 56 ans.

En couple, en famille mais aussi tout seul.

Le 85% des hôtes arrive en couple, le 10% avec la famille, le 4% en groupe e l’1% tout seul. Ces dernières données mettent en évidence que la plupart de ceux qui choisissent un B&B sont des jeunes couples. La donnée des familles est encore assez modeste, evidemment elles n’ont pas encore considéré avec intérêt cette forme d’hospitalité.

Combien de temps restent-ils?

Le sondage revèle certaines données intéressantes à propos de la désaisonalisation des flux touristiques en Italie, et les B&B peuvent être les sujets les plus aptes à recueillir cette tendance. Sur le marché ils peuvent offrir cette flexibilité nécessaire à rester en activité après les périodes traditionnelles des vacances. Les coût relativement bas, unis à la fonctionnalité et à la cordialité, poussent le voyageur/touriste à choisir de passer de courts séjours dans cette typologie de structures. Ce choix n’est pas au hasard: prix et avantages offerts par un B&B permettent de multiplier pendant l’année les occasions de voyager. La solution traditionnelle de l’hôtel réduirait de façon remarquable cette possibilité. C’est un mouvement touristique des fins de semaine, des deux ou trois jours de séjour celui qui caractérise le flux des B&B. Les chiffres parlent de façon claire: le 54% des hôtes reste 2 nuits, le 24% 3 nuits, le 12% plus que trois nuits e le 10% une seule nuit. Les motifs qui poussent les voyageurs à passer la nuit au B&B sont pour la plupart liés au tourisme avec ces pourcentages spécifiques: le 50% pour le tourisme culturel, le 23% pour le tourisme balnéaire, le 5% pour le tourisme œnogastronomique. Par contre, le 10% des hôtes logent au B&B pour travail. Le 5% environ n’est que de transition.

Ce que les hôtes préfèrent

Le nombre de présence étrangères aux B&B italiens augmente, mais il reste encore beaucoup de possibilités pour l’augmenter ultérieurement. L'unification de l'Euro a bien sûr contribué à élever le nombre des étrangers aux B&B aussi, mais c’est encore une fois Internet qui capitalise la demande de B&B à l'étranger. Dans le sondage effectué les gestionnaires ont répondu de cette façon: un groupe compact, plus ou moins le 20% des B&B, pendant l’année enregistre une présence d’étranger qui oscille entre le 30% et le 50%. La tranche comprise entre le 10% et le 30% de présences pas italiennes se déploie autour de 33%. Un bon 17% des B&B italiens dépasse le 50% d’étrangers à la maison et seulement le 32% dénonce une présence inférieure au 10%. Le futur est rose, selon les opérateurs, mais les B&B doivent pouvoir s’intégrer mieux avec ces marchés. Le séjour des étrangers est beaucoup plus long que la moyenne italienne, il se concentre surtout durant certaines périodes de l'année et ce sont plusieurs noyaux familiaux qui se déplacent. Le voyageur/touriste étranger, s’il choisit le B&B, est protagoniste de son voyage, il l’organise à la maison, il trace des itinéraires qui souvent ne correspondent pas aux tours traditionnels.

Le bureau de presse de la Journée des B&B

Gran Via srl

Gran Via srl - società&comunicazione
www.granviasc.it