Where do you want to go?
Guests and rooms
...
EN | Cambia lingua Wish list find properties near you
Regions Tourist sites Points of interest Deals Last Minute
B&B Day
first weekend of march
The Barter Week
the third week of November
B&B Card
get a minimum 5% discount
Specials Points of interest B&B Europe
FAQ and contacts Disclaimer, Cookie Policy, Privacy
Italiano English Français Deutsch Español

B&B: Projet d'un séjour dans la région du Salento

di Nicole Diciocia
Università del Salento Facoltà di Lingue e Letterature Straniere
Corso di Laurea in Comunicazione Linguistica Interculturale

Relatore: Chiar.ma Prof.ssa Rosalba Guerini
Tesi di laurea di: Nicole Diciocia
A.A. 2005-2006

4 - Appendice

B&B: Projet d'un séjour dans la région du Salento - Foto 3

À LA CROISÉE DU TOURISME ET DU SOCIAL

Lexique du tourisme
Comme dans tout secteur professionnel, les professionnels du tourisme utilisent un jargon qui leur est propre, difficilement accessible aux "novices".
Par ailleurs, chaque mot, y compris les plus courants, acceptent un sens précis dont la connaissance vous aidera à décoder l'information touristique.
Nous vous proposons ici un glossaire qui recense les termes les plus utilisés.
Tous ces termes sont classés par ordre alphabétique.

A

ACOMPTE
Paiement partiel à valoir sur une somme due. Contrairement aux arrhes, l'acompte est ferme et définitif. Si vous annulez, vous devrez verser la totalité du montant du loyer défini. Si le propriétaire annule la location, il vous devra des dommages et intérêt.

ADHÉSION
Adhérer à une association, c'est en devenir membre. A cause des règles fiscales qui régissent leur activité, les associations de tourisme sont tenues de ne vendre leurs prestations qu'à leurs membres. Il vous faut donc régler une cotisation d'adhésion si vous voulez acheter un voyage à un organisme associatif. Ce n'est pas le cas si vous achetez votre voyage à une société commerciale.

AUBERGE DE JEUNESSE
Formule d'hébergement associative destinée aux jeunes mais aussi aux moins jeunes. Le couchage s'effectue en chambres ou en dortoirs et les différentes auberges proposent ou non des prestations de restauration. La Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ) classe ses auberges de 0 sapins (AJ verte) à 4 sapins.

ARRHES
Somme d'argent que l'on donne au moment de la conclusion d'un contrat. Contrairement à la caution, les arrhes ne vous engagent pas fermement. Si vous vous désistez assez tôt, le montant vous sera restitué. Si c'est le propriétaire qui est amené à annuler le contrat, il sera dans l'obligation de vous restituer le double des arrhes que vous lui avez versés.

ASSISTANCE
Un contrat d'assistance est un contrat passé avec une compagnie d'assurance. Celle-ci s'engage à vous venir en aide en cas de pépin durant les vacances (maladie, accident, autre galère, ...).

AUTORISATION PARENTALE
On distingue deux types d'autorisation parentale.
- l'autorisation parentale de sortie de territoire: les mineurs, lorsqu'ils quittent la France doivent pouvoir prouver que leurs parents les y ont autorisés. Ils doivent donc montrer une autorisation écrite et signée de la main de leurs parents ou tuteur légal.
- l'autorisation parentale de "départ en vacances": certains hébergeurs n'acceptent les mineurs qu'à condition que ceux-ci disposent d'une autorisation de leurs parents ou tuteur légal.
 

B

BASSE SAISON
Période de l'année à laquelle la fréquentation touristique est la plus faible.
Pour une station balnéaire, il s'agit de l'hiver.
Pour une station de ski, il s'agit de l'été.

BUDGET
Recettes et Dépenses d'un groupe. Avoir un budget de 1500 F pour ses vacances signifie donc avoir 1500F à dépenser sur place, mais aussi et surtout avoir 1500 f à trouver avant de partir...
 

C

CAMPING À LA FERME
Terrain de 25 emplacements maximum avec chacun au moins 300 m2. Cadre authentique et possibilité d'acheter des produits de l'exploitation agricole.

CAUTION
Garantie d'un engagement.
ex : Quand un loueur de vélos vous demande une caution, vous devez lui laisser une somme d'argent qui deviendra sa propriété si vous ne pouvez lui restituer le cycle loué dans l'état où vous l'avez emprunté.
En général, quand on laisse une caution, on laisse une empreinte de carte bleue, un chèque rempli et signé ou une somme d'argent en liquide. Certains prestataires peuvent demander un papier d'identité.

CHAMBRE D'HÔTES
Chambre que l'on peut louer chez un particulier pour une ou plusieurs nuits, toujours accompagnée d'un petit déjeuner. Certains fournissent aussi les repas. On parle alors de table d'hôtes.

CHARTER
Avion affrêté (loué) par un opérateur et mis à disposition d'un groupe. Souvent moins cher que les avions de ligne régulière.

CLUB
Formule d'hébergement qui laisse une part très importante aux animations.

COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU TOURISME
Ce sont des organismes sous forme associative qui ont pour objectif, au niveau départemental de favoriser le développement du tourisme. Pour cela, ils réalisent des missions de promotion, de concertation et de conseil. Les Comités Départementaux de Tourisme vous serviront surtout si vous souhaitez des informations sur les activités à réaliser au niveau d'un département.
CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE
Il s'agit de l'ensemble des règles qui vont régir vos relations avec l'organisme qui vous fournira votre voyage. Elles figurent presque toujours en fin de brochure. Nous vous conseillons vivement d'en prendre connaissance avant de signer le contrat de vente.

CORRESPONDANCE
Combinaison de deux moyens de transport de même nature ou différents dans le but de réaliser un voyage. Chaque changement de moyen de transport constitue une correspondance (changement de train, passage du train au bus, ...)
 

D

DEMI-PENSION
Formule d'hébergement à forfait qui comprend une nuit + le petit déjeuner + un repas au choix (déjeuner ou dîner). Dans certains hôtels, les demi-pensions sont parfois appelées "formules étape".

DISPONIBILITÉS
Les disponibilités d'un prestataire touristique sont les places qu'il n'a pas encore vendu. S'il reste des disponibilités, c'est donc qu'il reste de la place. S'il n'y a plus de disponibilité, il n'y a plus de place.

DOMESTIQUE
Domestique est un terme qu'on utilise surtout dans l'aviation. Un vol domestique est un vol qui relie deux villes du même pays, sinon, on parle de vol international.
 

F

FERME-AUBERGE
Aménagement sur une exploitation agricole d'une salle de restaurant. L'accueil est personnalisé et les produits servis proviennent de l'exploitation agricole. La réservation est souvent obligatoire. Ponctuellement, ces structures offrent des possibilités d'hébergement.

FORFAIT
Un forfait, appelé aussi "package" est une combinaison de prestations vendues ensembles à un prix donné.

FRAIS D'ANNULATION
Ce sont des frais qui vous sont demandés si vous annulez votre voyage avant le délai prévu dans les conditions générales de vente. Vous pourrez également avoir à payer des frais de modification si vous changez les caractéristiques de votre voyage avant le délai prévu dans les conditions générales de vente.

FRANCHISE
C'est la part d'un dommage (ou dégât) que l'assuré garde à sa charge.
Si votre contrat d'assurance prévoit une franchise de 400F et que les dommages que vous avez subis s'élèvent à 1000F, votre assurance ne vous remboursera que 1000 - 400, soit 600F.
 

G

GÎTE DE GROUPE
Gîte rural adapté pour accueillir des groupes constitués à partir de 10 personnes. Certains assurent pension ou 1/2 pension ou stage.

GÎTE D'ENFANTS
Gîte géré par une famille rurale agréée pour accueillir des enfants en vacances. Vie de famille, découverte du monde rural, semaines à thème et accueil de qualité.

GÎTE RURAL
Chalet ou appartement indépendant conçu pour l'accueil en vacances et qui comprend des sanitaires complets et indépendants, une cuisine équipée et bien sûr la literie (attention : le propriétaire ne fournit parfois les draps qu'à la demande). Location au week-end ou à la semaine.

GÎTE D'ÉTAPE
Gîte situé à proximité d'un sentier balisé offrant la possibilité de faire une pause avant de repartir. Pension et Demi-Pension possibles.
 

H

HAUTE SAISON
Période de l'année à laquelle la fréquentation touristique est la plus forte.
Pour une station balnéaire, il s'agit de l'été (notamment du 15 Juillet au 15 Août). Pour une station de ski, il s'agit de l'hiver (notamment durant les vacances de Février).
 

M

MAISON FAMILIALE
Très proche du village de vacances, la maison famiuliale est une formule d'hébergement collective dont les logements sont en général regroupés au sein d'un bâtiment unique. Les formules proposées concernent la plupart du temps des formules en pension complète. Il arrive qu'une participation aux tâches de la vie courante (ménage, vaisselle) soit demandée aux vacanciers.
 

O

OFFICE DE TOURISME
Appelé indifféremment Syndicat d'Initiative, l'Office de Tourisme est un organisme associatif qui a pour objet d'accueillir les touristes, de les informer et d'animer la station.
 

P

PAX
Contraction de "passager". Signifie aussi "client" ou "personne". Un groupe de 30 pax, c'est donc un groupe de 30 personnes.

PENSION COMPLÈTE
Formule d'hébergement à forfait qui comprend une nuit + le petit déjeuner + les deux repas (déjeuner et dîner).

POLICE
Une police d'assurance est un contrat d'assurance.

PRESTATION
Une prestation est la fourniture d'un service. Une prestation hôtelière est donc un service délivré par le personnel d'un hôtel. Le prestataire est celui qui fournit la prestation.
 

Q

QUOTIENT FAMILIAL
Le quotient familial est un indicateur qui a pour but d'estimer le revenu mensuel par personne d'une famille. On distingue deux types de quotients familiaux :
Celui tel qu'il est calculé par la CAF : revenu annuel total / 12 / nombre de personnes dans la famille.
Le quotient familial "courant" : revenu annuel imposable / 12 / nombre de personnes dans la famille.
Le quotient familial est un critère utilisé par de nombreux organismes afin de déterminer le montant des réductions auxquelles ont droit les familles.
 

R

RAPATRIEMENT
Organisation du retour d'une personne sur son lieu de départ. En général, on est rapatrié pour des raisons sanitaires. Souscrire une assurance rapatriement n'est pas obligatoire.

RÉSA
Contraction de "réservation". Passer une résa, c'est donc réserver.

RESPONSABILITÉ CIVILE
Responsabilité civile : C'est un terme juridique qui définit la responsabilité de chacun par rapport aux dommages qu'il pourrait causer aux autres. Souscrire une assurance couvrant sa responsabilité civile est obligatoire pendant et hors des périodes de vacances.

ROTATION
C'est un départ sur une ligne régulière. S'il y a 10 navettes Paris-Marseille en train chaque jour, c'est qu'il y a 10 trains Paris-Marseille chaque jour.
 

S

SEC
Une prestation dite "sèche" est une prestation vendue seule. Acheter un vol "sec", c'est acheter un vol sans acheter aucune autre prestation en complément (ni hébergement, ni restauration, ni transfert, ...).

SYNDICAT D'INITIATIVE
Appelé indifféremment Office de Tourisme, le Syndicat d'Initiatives est un organisme associatif qui a pour objet d'accueillir les touristes, de les informer et d'animer la station.
 

T

TABLE D'HÔTES
Fourniture d'un repas par un particulier. Ceux qui "font" table d'hôtes font toujours "chambre d'hôtes".

TAXE DE SÉJOUR
C'est une somme payée par les touristes (de 1 à 7F par personne et par jour) et collectée par les hébergeurs. Cette taxe est reversée aux communes visitées qui doivent l'affecter à des dépenses touristiques.

TIMBRE FISCAL
Comme son nom l'indique, il s'agit d'un timbre. Il sert de preuve du paiement d'une taxe à l'administration. Ces timbres spéciaux s'achètent dans les bureaux de tabac ou au Trésor Public.
 

V

VILLAGE DE TOILES
Village-Vacances dont l'hébergement est sous tente.

VILLAGE-VACANCES
Ensemble d'hébergements commercialisés à un prix forfaitaire qui peut comprendre la restauration, quelques services et éventuellement quelques activités. Au sein d'un village de vacances, peuvent être proposés des séjours en pension ou en gestion libre.

 

http://www.vacances-ouvertes.asso.fr/index.html

 

Lexique des sigles du Tourisme
Dictionnaire des termes du tourisme

AFIT: Agence Française d'Ingéniérie Touristique
Avantages économiques : « Les avantages économiques du tourisme s'expriment généralement en revenu gagné - revenu brut (total) et revenu net (le revenu total moins les biens et services importés pour le tourisme et moins d'autres pertes en devises) -, en emplois créés - directs et indirects - et avec effet multiplicateur.»
CAF: Club Alpin Français
CDT: Comité Départemental de Tourisme
CETO: Cercle d'Etudes des Tours Opérateurs
CNT: Conseil National du Tourisme
CRT: Comité Régional de Tourisme
DRT: Direction Régionale du Tourisme
FFRP: Fédération Française de Randonnée Pédestre
FIAV: Fédération Internationale des Agences de Voyage
FNOTSI: Fédération Nationale des Offices de Tourisme et des Syndicats d'Initiative (FR, Paris, 75007)

GR: Grande Randonnée
Guide Michelin: Hébergement, restaurants en Europe

INFATH: Institut National de Formation Aux métiers du Tourisme et de l'Hôtellerie

OTSI: Office de Tourisme et Syndicat d'Initiative

PAL: Parc Animalier et Ludique
PNR: Parc Naturel Régional

SNAV: Syndicat National des Agents de Voyage
SNPRCN: Service National des Parcs, Réserves et Conservation de la Nature
SNTE: Société Nouvelle d'exploitation de la Tour Eiffel
SOCRATE: Système Offrant à la Clientèle des Réservations d'Affaires et de Tourisme en Europe

Station: « lieu de destination touristique relativement indépendante qui offre une vaste gamme d'équipements et de services, en particulier ceux pour la détente et le repos, des expériences d'apprentissage et la santé.»

TER: Tourisme Espace Rural

Tourisme: « comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et de leurs séjours dans les lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année, à des fins de loisirs, pour affaires et autres motifs.»
Tourisme alternatif : Ce terme a été utilisé à partir des années 50 pour définir un tourisme qui, au contraire des formes touristiques dominantes, cherchait à se rapprocher des réalités socio-politiques et économiques locales. En accompagnant les processus de décolonisation, il répondait à la demande d'une clientèle de militants soucieux d'instaurer de nouvelles relations avec les populations du Sud en voie d'autonomie. Utilisé abusivement par la suite pour désigner simplement de nouveaux produits spécialisés, il est tombé en désuétude depuis une dizaine d'années. Néanmoins, il aura occupé pendant plusieurs décennies la place marginale mais dynamique d'un tourisme associé aux organismes dits " d'éducation populaire ".

Tourisme communautaire: Encore peu utilisé, le mot désigne les formes touristiques proposées et gérées par les populations locales elles-mêmes, formes qui s'intègrent de façon harmonieuse dans les diverses dynamiques collectives du lieu d'accueil. En respectant l'environnement naturel et social de ces communautés, le tourisme communautaire est sans doute l'héritier le plus fidèle du tourisme intégré.

Tourisme culturel: Il définit les produits dont la finalité est l'enrichissement culturel du voyageur au contact du patrimoine architectural (ou " immatériel ", selon la terminologie de l'Unesco). Le tourisme culturel est en général organisé et accompagné par des personnes compétentes, voire des conférenciers de haut niveau.
Néanmoins, il n'est pas exempt d'ambiguïté lorsque les populations locales sont mises au service d'un patrimoine ancien, au mépris de leur culture présente, ce qui est généralement le cas dans les hauts lieux du patrimoine architectural, avec pour conséquence paradoxale d'entraîner une déculturation des cultures locales contemporaines.

Tourisme durable: Bien qu'utilisé ces dernières années dans des sens divers, le terme se réfère à ce qui en matière de tourisme peut se rapporter au concept de durabilité, tel que défini, en 1992, lors du Sommet de la Terre de Rio. Le qualificatif " durable " ayant été adopté, non sans hésitation d'ailleurs, pour traduire le mot anglais " sustainable ". Cette extension du concept au tourisme a pris forme en 1995 au cours d'une réunion organisée à Lanzarote (Îles Canaries) par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), à laquelle participaient plusieurs centaines de partenaires du tourisme et qui a donné lieu à la publication de la " Charte du tourisme durable ", document de référence s'il en est (remarquons d'ailleurs que cette charte n'a connu, de la part de l'OMT, qu'une diffusion restreinte… C'est seulement grâce aux efforts des associations qu'elle pu être distribuée plus largement). Ce document, très novateur à l'époque, insiste sur le respect des populations et de leur environnement dans la " durabilité " de l'activité touristique, mais sans faire mention cependant de leur droit à la liberté d'expression et de choix.

Tourisme équitable: L'expression se réfère au commerce du même nom. Né récemment de la volonté d'adopter des règles " équitables ", par opposition au fonctionnement actuel du marché mondial, le commerce équitable prend en compte une juste rémunération des producteurs, exige que la traçabilité des produits soit totalement garantie, et impose un certain nombre de pratiques, comme le paiement comptant des produits afin que les producteurs puissent faire face à leurs propres échéances et investissements. Il suppose donc une organisation cohérente et une maîtrise de toute la chaîne de production.
En France, l'exemple le plus ancien et le plus connu du commerce équitable est celui que proposent les boutiques d'Artisans du monde. Leur nombre est certes bien faible par rapport à l'ensemble de la distribution, mais leur impact dans l'opinion est infiniment supérieur à leur chiffre d'affaires.
Plus récemment, des efforts ont été menés pour introduire les pratiques du commerce équitable dans les circuits commerciaux classiques et la grande distribution. Il en est ainsi du café Max Havelaar, distribué depuis quelques années dans les grandes surfaces.
Est-il possible de concevoir de la même manière un " tourisme équitable " ? C'est en Angleterre que la réflexion a été la plus poussée, à l'initiative de l'association Tourism Concern qui entend par cette notion la maîtrise de toute la filière, du producteur jusqu'au consommateur. Cette association dédie au tourisme équitable un secteur entier de ses activités et lui a consacré un certain nombre de conférences et de documents.
En France, cette perspective se heurte à des difficultés spécifiques car, contrairement aux produits de consommation courante, le produit touristique n'est pas unique, ne " se transporte pas " et ne représente souvent qu'un " accès à " (des paysages, certaines formes de loisirs ou de sports, de la culture, parfois aussi de la solidarité, etc.). Par conséquent, il n'est pas possible d'apprécier la traçabilité d'un produit touristique. Le même produit, au même tarif et pour la même destination, peut être plus ou moins équitable. De surcroît, le consommateur fait lui-même, par son comportement, partie de la consommation.
Peut-on envisager, malgré ces difficultés, de labelliser le tourisme équitable ? La démarche sera vraisemblablement difficile et conflictuelle. Ce qui n'empêche pas de lancer un défi à toute la profession pour qu'elle s'inspire de plus en plus des principes du tourisme équitable…

Tourisme et développement: Après avoir été pendant plusieurs décennies la panacée des relations entre le Nord et le Sud, le concept de développement suscite aujourd'hui d'âpres débats critiques, surtout depuis l'échec des projets pharaoniques (les " éléphants blancs ") financés par l'aide bilatérale ou multilatérale durant la guerre froide. Si, depuis le Sommet de Rio, on lui a accolé le qualificatif de " durable " (voir ci-après la définition du " tourisme durable "), c'est précisément pour mettre en garde la communauté internationale contre ce type de développement non maîtrisé et fauteur de désastres écologiques. De la même manière, le tourisme a subi tous les avatars de l'idéologie du développement des dernières décennies. La notion de " tourisme et développement " doit donc se comprendre dans le contexte général de l'aide au développement. Il existe deux formes de ce type de tourisme. La première vise à susciter dans une région en difficulté une dynamique économique à partir de produits touristiques (le tourisme comme instrument " déclencheur " de développement). L'autre consiste à ajouter des activités touristiques là où des efforts de développement ont déjà été déployés dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation, du rôle et de la valorisation des femmes, de la mise en valeur de la culture locale, etc. (le tourisme comme apport supplémentaire dans une dynamique préexistante). Cette dernière forme est évidemment plus rapide à mettre en place, mieux adaptée aux besoins locaux et rend les populations bénéficiaires moins vulnérables aux aléas et fluctuations de l'activité touristique. Enfin, autre élément en sa faveur, les organismes qui en assurent la promotion dans les pays émetteurs ne sont que les relais d'une dynamique créée par les populations locales elles-mêmes.

Tourisme intégré: Cette expression est née dans les années 60-70 avec les expériences menées à l'initiative du Français Christian Saglio dans la région de Casamance (Sénégal). Mettant ses compétences au service des populations locales, celui-ci les a aidées à créer un dispositif d'accueil qui leur soit spécifique, c'est-à-dire conforme aux traditions locales et dont la gestion corresponde aux pratiques et aux rythmes saisonniers locaux. Les bénéfices du tourisme ainsi produits sont gérés par un système bancaire local dont profite toute la population pour son développement communautaire. Des années plus tard et lorsque le système a été entièrement " intégré ", son promoteur a intégralement remis les installations aux populations locales. Par la suite, le " tourisme intégré " a servi de modèle à de nombreuses autres expériences touristiques. Cependant, les difficultés politiques rencontrées par la Casamance ont réduit son impact local.

Tourisme solidaire: Il introduit une relation de solidarité entre le touriste consommateur et les populations d'accueil. Comme le " tourisme alternatif ", il a vu le jour aux lendemains de la colonisation, par la volonté de ces groupes militants aux origines idéologiques ou religieuses diverses de mettre à profit leur pratique du tourisme pour engager de nouvelles relations avec les populations locales décolonisées ou en voie de décolonisation. Sa finalité est d'amener le touriste-client à une forme de solidarité concrète avec les populations visitées. Il peut prendre plusieurs aspects comme, par exemple, le soutien à un projet de développement, et s'inscrit dans la durée..

UNAT: Union Nationale des Associations de Tourisme
UTN: Unité Touristique Nouvelle

Visiteur de la journée: « un visiteur qui ne passe pas la nuit dans un moyen d'hébergement collectif ou privé, dans le pays visité. Cette définition regroupe les passagers de croisière, qui arrivent à bord du bateau pour y passer la nuit , m&ec